Panier 0 0
  • Aucun produit

À définir Livraison

Taxes 0,00 €

Total 0,00 €

Laurent Roumier Bourgogne HCDN Poirelotte rouge 2019

Laurent Roumier Bourgogne hautes côtes de nuits la Poirelotte rouge 2019

Partager:

10 Produits

21,49 €
Payment
Payment
  • Enregistrer au format PDF
  • L'avis du blog idealwine sur le domaine :

    Laurent Roumier, ça ne vous dit rien ? Si vous êtes amateur de Bourgogne, le nom de famille doit vous évoquer une signature mythique de la région. Sachez que Laurent Roumier n’est autre que le très discret mais talentueux petit-fils de Georges Roumier. Lui aussi produit en Côte de Nuits des vins élégants, frais et merveilleusement équilibrés.

    Le domaine Laurent Roumier est issu d’une partie du célèbre domaine Georges Roumier, fondé en 1924. Laurent Roumier est en effet le cousin de Christophe Roumier, qui exploite aujourd’hui le domaine George Roumier (grand-père de Christophe et Laurent). Associé avec son frère durant plusieurs années, c’est en 1991 qu’il a créé son propre domaine, via quatre hectares de vignes en location de la famille Roumier et à divers propriétaires. Au fil des ans, il a progressivement agrandi son domaine, jusqu’à une douzaine aujourd’hui.

    Le vignoble, intégralement situé à Chambolle-Musigny se compose de :

    • 1,3 hectares de vignes en appellation Bourgogne (une partie sur la commune de Chambolle-Musigny, l’autre sur celle de Gilly-les-Citeaux)
    • 4,6 hectares en Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits (lieu-dit « La Poirelotte », à Chambolle-Musigny également) et 0,71 hectares de la même parcelle en blanc
    • 2,80 hectares de Chambolle-Musigny villages
    • 22,5 ares de Chambolle-Musigny 1er cru « Les Charmes »
    • 9 ares de Chambolle-Musigny 1er cru « Les Noirots »
    • 6,5 ares de Chambolle-Musigny 1er cru « Les Groseille »
    • 6,9 ares de Chambolle-Musigny 1er cru « Les Gruenchers »
    • 36,2 ares de Bonnes-Mares
    • 85,5 ares de Clos-Vougeot

    Les vignes, âgées en moyenne de 35 ans sont travaillées de manière traditionnelle et raisonnée, « de la même façon que le faisait son propre père, Alain », de manière naturelle, sans fertilisant ni herbicide. Des vendanges en vert sont effectuées en été si besoin. Les vendanges sont bien sûr manuelles, pour l’ensemble des vignes.

    En cave, le travail est du même niveau de précision. Les raisins sont totalement égrappés puis vinifiés en cuves ciment. La fermentation alcoolique dure environ 15 jours, avec pigeages et remontages tous les jours, contrôle des températures quotidien. Au moment du pressurage, l’équipe procède à une décantation de 12 heures en cuves puis en fûts (neufs à 50% pour les grands crus et 1ers crus, 30% pour les villages et 10% pour les bourgognes hautes-côtes-de-nuits). L’élevage dure 15 à 18 mois, avec un remplissage une fois par semaine et deux à trois soutirages sur l’ensemble de la durée d’élevage.

    Laurent Roumier semble être passé maître dans l’art de la discrétion. Pourtant, sa production mérite toute l’attention des amateurs, qu’il s’agisse des vins destinés à être dégustés rapidement (La Poirelotte), ou des grands vins de garde. Ils se distinguent par leur fruité, leur élégance, leur élégance et leur bon potentiel de garde qui ne les rend pas pour autant inaccessibles dans leur jeunesse.

    Le domaine originel des Roumier a été scindé en deux parties au fil des successions. Aujourd’hui ils sont deux à porter ce nom célèbre : Laurent le discret et Christophe le plus médiatisé.

    Laurent Roumier est un sauvage, un vigneron qui aime rester dans l’anonymat. Seul son travail dans les vignes et en cave le passionne. Mais il travaille, comme son cousin Christophe, les mêmes grands terroirs partagés une génération plus tôt et il le fait de façon très traditionnelle.

    Ce petit fils de Georges Roumier est resté longtemps associé avec son frère, puis il s’est installé en 1991 avec 4 hectares de vignes en fermage. En 2005, il a pu agrandir son domaine et lui adjoindre trois hectares supplémentaires. Aujourd’hui, avec les dernières acquisitions, le domaine atteint une douzaine d’hectares répartis sur plusieurs appellations.

    Les vignes (dont une forte proportion de vieux ceps) sont toutes situées sur la commune de Chambolle-Musigny et cultivées de façon traditionnelle. Les vinifications se font « à l’ancienne », avec pigeages et remontages, sans macérations préfermentaires à froid. Laurent, élevé à bonne école, applique les mêmes (bonnes) méthodes que ses pères. Un style de vinification bien typée qui donne des vins très aromatiques et qui brillent par leur intensité exceptionnelle et leur élégance. L’homme est peu disert, volontiers secret et peu porté sur le « faire savoir ». Son savoir-faire en revanche est bien connu des amateurs éclairés. Un domaine à découvrir et une des valeurs montantes de la Côte de Nuits.

    Laurent Roumier propose une très belle gamme commençant par un Hautes-Côtes-de-Nuits d’une délicieuse fraîcheur fruitée, montant ensuite en gamme avec un Chambolle-Musigny tout en dentelle, typiquement bourguignon, et s’achevant en apothéose avec deux grands crus légendaires, un Clos Vougeot et un Bonnes-Mares à encaver pour les déguster dans quelques années ! Les vins possèdent tous beaucoup de finesse et une aromatique particulièrement élégante dans un style éminemment bourguignon.

    ©Idealwine

    Dérouler